Grand merci également

à la Tribune De Genève


Merci à Sylvie BONIER ainsi qu’à Sandra JOLY.

Article de la Tribune de Genève © Pascal Frautschi

par Sylvie BONIER

 

 

Un Piccolo Opera pour les bambins

 

LA RESPONSABLE VEUT ÉLARGIR L’ACCÈS MUSICAL AUX JEUNES, EN PASSANT

PAR L’ART DE LA SCÈNE.

 

Une école d’opéra pour enfants apparaît en septembre à Genève.

 

« C’est un beau roman, c’est une belle histoire...», dit la chanson de Michel Fugain. L’aventure qui se dessine pour septembre prochain est de ces heureuses réalisations qui se chantent, nées du désir et de l’obstination. Une école d’opéra pour les enfants, l’idée n’est pourtant pas nouvelle. De 1987 à 1992, la mezzo soprano suisse Nicole Buloze en avait en effet créé une à Genève, que sa fille Sophie Ellen Frank anima sans relâche, avec l’énergie de la passion. Mais le décès prématuré de l’initiatrice, disparue à 48 ans d’un cancer foudroyant, mit un terme à cette joyeuse entreprise filiale. Quinze ans plus tard, la responsable remet l’ouvrage sur le métier sous l’appellation de Piccolo Opera, après le temps nécessaire au deuil maternel. Car l’amour du chant est la braise du foyer dans lequel grandit l’héritière musicale. Et une telle flamme ne s’éteint jamais... Père chef d’orchestre et compositeur, mère danseuse, chorégraphe puis cantatrice, fils ténor prometteur: Sophie Ellen Frank représente le maillon d’une jolie lignée chantante. Bercée sur la scène du Grand Théâtre, à l’âge de 4 ans, par la Madame Butterfly de Gwyneth Jones (!) dans le rôle-titre, la petite Sophie devient dès lors une fervente puccinienne. Une voie tracée au berceau Après cette expérience genevoise fondatrice, son parcours s’inscrit naturellement tout entier sur une voie tracée au berceau. Le chant et l’enseignement deviennent ensuite sa mission.

Association Piccolo Opera | Centre de l'Espérance | 8, Rue de la Chapelle | 1207 Genève | Tél. 022 736 02 33 | Contact